verte


verte

verte nom féminin Familier. Des vertes et des pas mûres, des choses renversantes, choquantes ou pénibles. ● verte (expressions) nom féminin Familier. Des vertes et des pas mûres, des choses renversantes, choquantes ou pénibles. ● vert, verte adjectif (latin viridis) Se dit de la couleur située entre le bleu et le jaune dans le spectre de la lumière blanche : Une grenouille verte. Qui est devenu livide, en particulier sous l'effet d'une maladie, d'une émotion : Être vert de peur. Qui est encore loin de la maturité : Du raisin vert. Se dit des végétaux qui ont encore de la sève, qui sont frais, qui ne sont pas secs : Bois vert. Qui est resté vigoureux et vif malgré l'âge avancé : Un homme vert pour son âge. Se dit de propos volontairement sévères, cinglants : Recevoir une verte réprimande. Qui a trait à l'agriculture, au monde rural : L'Europe verte dans la Communauté économique européenne. Qui a trait aux écologistes : Candidats verts.vert, verte (citations) adjectif (latin viridis) Jean de La Fontaine Château-Thierry 1621-Paris 1695 Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. Fables, le Renard et les Raisins vert, verte (difficultés) adjectif (latin viridis) Orthographe Des feuilles vertes, mais des yeux vert émeraude, des tissus vert foncé, vert pomme, vert bouteille, vert-jaune. Voir grammaire :adjectifs de couleur. ● vert, verte (expressions) adjectif (latin viridis) Avoir, donner le feu vert, avoir, donner l'autorisation d'entreprendre quelque chose. Le billet vert, le dollar. Littéraire. Vert galant, homme d'un certain âge encore alerte et entreprenant auprès des femmes. Révolution verte, adaptation et diffusion des techniques modernes dans les pays en voie de développement, notamment dans le domaine de la production de variétés de semences améliorées et de l'emploi d'engrais. Huître verte, huître creuse ayant subi le verdissement. Végétal vert, plante verte, espèce végétale pourvue de chlorophylle. Sauce verte, mayonnaise additionnée d'une purée d'herbes. Vert-pré, se dit d'une grillade accompagnée de cresson et d'un beurre manié au persil. Taux vert, taux qui servait, dans la Communauté économique européenne, à exprimer la valeur d'un prix agricole communautaire exprimé en écus en l'une des monnaies nationales des pays de la Communauté. Vin vert, vin au goût acide, dû au manque de maturité du raisin. Cuir vert, peau, matière première de la tannerie. Morue verte, morue non desséchée, mais salée. Numéro vert, numéro téléphonique qui permet d'appeler gratuitement une entreprise, celle-ci prenant à sa charge le coût de la communication. Station verte, commune rurale homologuée pour favoriser le tourisme en zone rurale. Feu vert, feu de signalisation routière lumineux indiquant le passage libre. ● vert, verte (homonymes) adjectif (latin viridis) vair nom masculin ver nom masculin verre nom masculin vers nom masculin vers prépositionvert, verte (synonymes) adjectif (latin viridis) Qui est encore loin de la maturité
Contraires :
- mûr
Se dit des végétaux qui ont encore de la sève...
Contraires :
- sec
Se dit de propos volontairement sévères, cinglants
Synonymes :
- sec
- vif

vert, verte
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d De la couleur de l'herbe, des feuilles, des plantes. Cet arbre reste vert.
|| Feu vert, qui indique la voie libre, dans la signalisation routière.
Loc. fig. Donner, recevoir le feu vert: donner, recevoir la liberté d'agir.
d2./d Qui n'est pas arrivé à maturité. Fruit vert.
|| Non séché. Haricots verts.
|| Café vert: graines de café séchées mais non torréfiées.
d3./d Très pâle. Vert de peur.
d4./d Plein de verdeur (sens 2). Vieillard resté vert.
Plein de verdeur (sens 3). La langue verte: l'argot.
d5./d Rude, sévère. Une verte semonce.
d6./d Relatif à l'agriculture, au monde rural. L'Europe verte.
|| Fam. écologique. Un produit ménager vert.
rII./r n. m.
d1./d Couleur verte (couleur du spectre entre le bleu et le jaune, correspondant aux radiations d'une longueur d'onde comprise entre 0,50 et 0,55 micromètre).
d2./d Matière colorante verte. Vert de chrome, de Prusse.
d3./d POLIT Les Verts: les écologistes (V. Verts).

vert, verte [vɛʀ, vɛʀt] adj. et n. m.
ÉTYM. 1080, Chanson de Roland; verd jusqu'au XVIIe; du lat. viridis « vert; verdoyant », dont les symbolistes ont tiré viride.
———
I Adj.
1 a (Couleur). Intermédiaire entre le bleu et le jaune (radiations lumineuses dont la longueur d'onde avoisine 0,52 μ). → les mots en Chloro-. || Couleur, teinte verte.
tableau Désignations de couleurs.
Par ext. Tirant sur le vert. || Bleu vert, gris vert. || Lumière verte. || Un peu vert. Verdâtre. || Le rayon vert : très bref éclat vert visible à l'horizon lorsque le disque du soleil vient de disparaître (titre d'un roman de Jules Verne, d'un film d'É. Rohmer [1986]).
b (Végétaux). Qui est de la couleur verte des plantes à chlorophylle en pleine végétation. || Arbres (cit. 14) verts, toujours verts (→ Arbre, cit. 15). || Pousses vertes, nouvelles. || Les arbres deviennent verts au printemps. Verdoyer; reverdir. || Feuillage vert, herbe verte. Verdure. || Blés (cit. 6) verts. || Bois verts (→ Moisson, cit. 3). Par ext. || Vallée verte (→ Heureux, cit. 21). || Qu'elle était verte ma vallée (titre français d'un roman du Gallois Richard Llewellyn). || La verte Erin : l'Irlande.
0.1 Par places, c'étaient des cascades d'un pied, souvent invisibles, qui faisaient, sous les feuilles, sous les lianes, sous un toit de verdure, un gros bruit colère et doux; puis plus loin, les berges s'élargissant, on rencontrait un petit lac paisible où nageaient des truites parmi toute cette chevelure verte qui ondoie au fond des ruisseaux calmes.
Maupassant, la Petite Roque, Pl., t. II, p. 618.
Vert-galant (anciennt galant à la feuillée). Galant (→ Lignée, cit. 2).
(Dans des syntagmes spécifiques, servant à distinguer certains végétaux de cette couleur). || Choux verts et choux rouges. || Salade verte.Algues vertes. — (Que l'on consomme avant qu'ils ne soient secs; s'oppose à sec). || Pois verts. || Haricots (2. Haricot, cit. 1) verts. || Menthe verte.Légumes verts, consommés dans l'état où ils se trouvent immédiatement après la cueillette (frais, surgelés…). — (Que l'on consomme avant maturité; s'oppose à mûr). || Olives vertes. || Poivrons verts (→ Rutilant, cit.).
À feuilles persistantes. || Chêne vert. || Plantes vertes.
c (Choses autres que les végétaux). De couleur verte. || Onde verte (→ Argenter, cit. 1). || Un ciel vert (→ Provençal, cit. 1). || Le pivert (cit.) est vert tout entier. || Les crocodiles verts (→ Boa, cit. 1).
(Servant à distinguer des animaux). || Lézard vert. || Grenouille verte. || Sauterelle (cit. 1) verte.
Pierres vertes. Chrysoprase, émeraude, jade (cit. 1), olivine, péridot, serpentine, smaragdite.Marbre (1. Marbre, cit. 1) vert.
Géogr. || Roche verte : roche métamorphique de couleur verte, issue d'éruptions sous-marines. || Sauce verte, au jus d'épinards, au verjus; plus souvent, de nos jours, aux fines herbes pilées. || Un costume vert, une veste verte. || Ces dames aux chapeaux verts (roman de G. Acremant).L'habit vert (d'Académicien). || « L'homme aux rubans verts » : Alceste (Molière, le Misanthrope). — ☑ Tapis vert. — ☑ Le billet vert : le dollar.Feu, fanal (cit. 3), signaux verts (→ Naître, cit. 17), indiquant que la voie est libre.Spécialt. || Feu vert. 1. Feu, supra cit. 61.Loc. fig. Donner le feu vert. 1. Feu, cit. 61.2 et supra.Subst. m. || Attendre le vert, que le feu soit vert.
0.2 Un jour où, conduisant ma voiture, je tardais une seconde à démarrer au feu vert, pendant que nos patients concitoyens déchaînaient sans délai leurs avertisseurs dans mon dos (…)
Camus, la Chute, 1956, p. 61.
Par anal. || Numéro vert : numéro de téléphone à appel gratuit.
d Par exagér. Verdâtre, plombé (peau, teint). || Le teint vert d'un malade, d'un cadavre (→ Macchabée, cit. 1). || Visages verts de froid (→ Livide, cit. 2).(Personnes).La peur le rendait vert ( Verdir [I., 4.]); vert de peur. Blême, bleu. Il en était vert (de peur).
e Par ext. Se dit d'un parfum évoquant l'odeur des végétaux fraîchement coupés, des fruits verts (ci-dessous). || Une note verte et boisée.
2 a Qui n'est pas mûr (des céréales, des fruits). || Blé vert. || Les fruits verts sont durs, acerbes, acides, aigres… || Une pêche un peu verte (→ Gras, cit. 12). || Melon vert ou passé (cit. 158). || Raisins verts (→ Agacer, cit. 1; mûrir, cit. 1). || « Ils sont trop verts, dit-il, et bons (cit. 87) pour les goujats » (La Fontaine).Fig. Ils sont trop verts, se dit d'une chose qu'on affecte de dédaigner parce qu'on ne peut l'obtenir (→ 1. Gens, cit. 29).
b Subst. fém.Loc. fig. (1430, en bailler de belles, des vertes et des mûres). En voir, en dire des vertes et des pas mûres, de vertes et de pas mûres : dire, voir des choses étonnantes, choquantes (→ De toutes les couleurs).
Par ext.En dire de vertes : raconter des histoires lestes, licencieuses.
c (1907; de b, avec infl. du sens 5). Leste, grivois. || Des plaisanteries un peu vertes.
1 La baronne sait parler leur langue à nos hommes, et elle leur raconte des histoires un peu vertes, mais d'une saveur (…) Ils l'adorent !
Colette, la Fin de Chéri, p. 19.
1.1 (…) une suite d'actes, de scènes, de chassés-croisés, de quiproquos, sans oublier même l'épisode bouffon, salace, vert, et même scabreux, plus élisabéthain à vrai dire que castillan (…)
Claude Simon, le Vent, p. 113.
d (XVIe, vin vert). Par anal. Qui n'est pas fait, pas propre à être utilisé. || Du vin vert (→ Prédire, cit. 4). || Ce vin est encore vert, il faut le laisser vieillir. Jeune. || Cidre (cit. 3) un peu vert.Cuir vert, non corroyé.
3 (1268). Se dit des végétaux qui ont encore de la sève (opposé à sec). || Odeur du foin (1. Foin, cit. 4) vert. || Fourrage (1. Fourrage, cit.) vert (→ Moyette, cit.). || Bois vert.Donner à qqn une volée de bois vert.
4 a (1580). || La verte jeunesse (cit. 1), qui a de la vie, de la vigueur. || « Jamais vieillesse plus verte » (→ Robustement, cit.).
b (1688, La Fontaine). Personnes. Qui a de la vigueur, de la verdeur. || Un enfant vert et vigoureux (→ Endurcir, cit. 2). (Plus cour. en parlant des gens âgés). || Être encore vert. Gaillard, jeune, vaillant, verdelet (→ Art, cit. 30; égrillard, cit. 4; frondeur, cit. 10).
2 Il a eu peur, dit-il, d'un père demeuré vert, âpre à son commerce et orgueilleux.
Colette, la Naissance du jour, p. 66.
c Loc. Au diable (cit. 26) vert : très loin (pour vauvert); → ci-dessous au diable au vert.
5 (1502). Fig., vieilli. Fort, rude (généralt avant le nom). || Une verte semonce (→ Attendre, cit. 99), réprimande (→ Esquiver, cit. 8). Vertement.
3 (…) mettez-vous là à cette table, prenez une plume, et faites-moi une réponse verte et dure et digne d'un roi de France.
Hugo, Choses vues, I, 1843.
(1866, Delvau). Mod. Langue verte. Argot (1. Argot, cit. 2). || Dictionnaire de la langue verte de Delvau (1866).
6 (V. 1970). Dans quelques expressions. a De la nature, de la campagne; relatif à l'agriculture. || L'Europe verte : l'Union européenne agricole. || « Marché commun et Europe verte (c.-à-d. agricole) » (l'Aurore, 5 sept. 1974). || Le plan vert.Franc vert. 3. Franc, 2. (infra cit. 7). || Dollar vert.
Révolution verte : changement radical, révolutionnaire dans les méthodes de culture (dans certains pays du tiers monde). || « Pour le tiers monde, la décennie 1960-1970 a été celle de la “révolution verte” » (Réalités, févr. 1972, in P. Gilbert).
b Relatif à des activités pratiquées à la campagne (à l'exception des activités rurales traditionnelles). || Tourisme vert.Moto verte, pratiquée à la campagne, hors des grandes routes.Vacances vertes. || Stations vertes.(1971, in Gilbert). || Classe verte : séjours collectifs à la campagne, au cours desquels les journées sont partagées entre des activités scolaires et des activités de plein air.
Relatif à l'aménagement d'espaces verts (parcs, jardins) dans les villes. || Architecture verte. || Plan vert (dans une ville).
Qui défend la nature, l'environnement. Écolo, écologiste. || « Le premier candidat “vert” présenté à une élection (…) en 1973 » (le Monde, 6 juin 1978). || Les suffrages verts. || Une députée verte.Adv. || Voter vert.
N. (1979, in Gilbert). Écologiste. || « Le candidat des “verts” à l'Élysée » (le Point, 23 mars 1981, p. 39). || Les Verts, parti écologiste français.
c Loc. Avoir les doigts verts, la main verte : être habile à cultiver les plantes.
d Qui contribue au respect de la nature, à la défense de l'environnement. || Lessive verte, biodégradable. || Aérosol vert, sans C. F. C. || Carburant vert. Biocarburant.
———
II N.
1 N. m. (V. 1200). Couleur verte. || Le vert est complémentaire du rouge (→ Couleur, cit. 6). || Incapacité de voir le vert. Deutéranopie. || Le vert, couleur de l'espérance. || « Vous allez dire : “Du vert”. Point du tout c'est du rouge » (→ Printemps, cit. 1). || S'habiller de vert. || Table (cit. 11) peinte en vert.
3.1 (…) ce rideau de velours, un velours très épais, du velours de laine de première qualité, d'un vert profond, sobre et discret… et d'un ton chaud, en même temps, lumineux…
N. Sarraute, le Planétarium, p. 7.
Un vert sombre (→ Sapin, cit. 2), foncé (→ Gazon, cit. 6), vif, cru (2. Cru, cit. 5), vert acide, brillant (→ Émeraude, cit. 2), tendre (→ 1. Faucheuse, cit. 3).
(1621). || Vert doré.(1690). || Vert obscur.(1740). || Vert jaunâtre.(1786). || Vert d'eau (→ Pourpoint, cit. 3).(1811, Chateaubriand). || Vert pomme : nuance de vert vif, un peu acide.(1847). || Vert jaune.(1897). || Vert amande.Vert bleu.Vert bleuâtre.Vert artichaut.Vert épinard.Vert olive, vert olivâtre.Vert mousse.Vert asperge.Vert pistache (→ Casimir, cit.).Vert tilleul.Vert de mer.Vert céladon.Vert absinthe.Vert bouteille (→ Suer, cit. 9).Vert bronze.Vert émeraude ( Smaragdin; → Guêpier, cit. 2).Vert jade.Vert aigue-marine.Vert malachite.Vert-dragon (en adj.; → 1. Mousse, cit. 2).Vert de gris ( Vert-de-gris). aussi Émeraude, glauque, jade, olive, sinople, tilleul.
Colorant vert (peinture). || Vert aquatique, de chrome, de cobalt, végétal, vert Véronèse, vert de vessie. || Vert anglais : mélange de bleu de Prusse et de jaune de chrome. || Vert émeraude : colorant résistant à la lumière et constitué d'anhydride chromique hydraté. || Vert malachite, de montagne, vert Brunswich : matière colorante dérivée du triphénylméthane.Techn. || Vert molequin.Modes. (1849). || Vert d'Isly, vert Isly.Vert prairie, vert chasseur.(1883, Zola). || Vert Nil : couleur verte assez claire, mais intense, évoquant celle des eaux du Nil.
4 Oui, Corot ne se servait jamais de vert, il obtenait ses verts au moyen du mélange des jaunes avec du bleu de Prusse, du bleu minéral (…)
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 7 mai 1892, t. IX, p. 31.
4.1 (…) les soies légères aux transparences de cristal, vert Nil, ciel indien, rose de mai, bleu Danube.
Zola, Au bonheur des Dames, 1883, IV, in D. D. L., II, 16.
5 D'abord, dans les grands carrés de terre brune (de la Beauce au printemps), au ras du sol, il n'y eut qu'une ombre verdâtre, à peine sensible. Puis, ce vert tendre s'accentua, des pans de velours vert, d'un ton presque uniforme. Puis, les brins montèrent et s'épaissirent, chaque plante prit sa nuance, il distingua de loin le vert jaune du blé, le vert bleu de l'avoine, le vert gris du seigle (…)
Zola, la Terre, III, I.
5.1 (…) les routes asphaltées de ce qui fut l'Empire britannique, bordées de maisons sud-américaines colorées par les Indes : vert saumon, cendre bleue.
Malraux, Antimémoires, 1972, p. 101.
(1606). Dans des locutions. Minéral de couleur verte.(Marbres). || Vert antique, vert d'Égypte : marbre noir et vert. || Vert de Florence (marbre).(1816, appos., marbre vert campan). || Vert campan (marbre des Pyrénées). || Vert de Suse (marbre du Piémont).(1868). || Vert de Corse : granit utilisé en construction, pour son poli.
(Mil. XXe). Spécialt. Étoffe verte, vêtement vert. || Être habillé de vert. || Aimer le vert.
2 N. m. (1377). (Dans des expressions). Végétaux verts. Verdure. || Vert d'oignon : feuilles de l'oignon.
Pré. || Étendre du linge sur le vert.Fig., vx. Laisser sur le vert : abandonner.Fourrage frais. || Vache qui a mangé trop de vert (→ Enflure, cit. 1). — ☑ Employer le vert et le sec.Au vert. || Mettre un cheval au vert, le nourrir au fourrage frais, le mettre au pré (→ Rigueur, cit. 5). Par métaphore. || « Je mets Pégase au vert » (Hugo, Chansons des rues et des bois, « Le cheval »).
Loc. fig. (1808). Se mettre au vert : prendre du repos à la campagne, pour recouvrer ses forces, sa santé, pour récupérer.
6 Puis, dès que j'étais grosse (…) On m'envoyait à la campagne, dans le château de la famille, au vert, au pré, faire mon petit.
Maupassant, l'Inutile Beauté, I.
7 Je consens qu'il soit bon parfois que l'art se remette au vert, et s'il pâlit d'épuisement, qu'il quête dans les champs, dans la vie, quelque regain de vigueur.
Gide, Nouveaux prétextes, p. 15.
Loc. Vx ou littér. Prendre qqn sans vert, le prendre au dépourvu (par allus. à un ancien jeu dans lequel il fallait porter une feuille verte sur soi pendant tout le mois de mai).
8 À cette question, si imprévue, de la jeune fille timide, notre peintre fut sur le point d'être pris sans vert (…)
Stendhal, Romans et nouvelles, « Féder », II.
En vert. || Couper les blés en vert, avant maturité (→ Pillard, cit. 1). Herbe.Fig. Manger son blé en vert : dépenser un capital avant qu'il n'ait produit (→ Fantaisie, cit. 17). — ☑ Loc. Au diable (cit. 24) au vert (pour vauvert) : très loin (→ ci-dessus, I., 4., c).
3 Loc. adv. (1872). En vert. || Sardines en vert, conservées non séchées, un peu salées.
4 N. f. (1866, Delvau). Vx. || De la verte : de l'absinthe. || Une verte : un verre d'absinthe. Bleu (bleue, n. f.).
9 Il n'a pas dîné pour être souple, et il a bu deux vertes, pour se donner de l'agitation.
Maupassant, l'Inutile Beauté, « Le masque ».
5 N. f.La grande verte : la mer (→ La grande bleue, plus courant).
10 (…) des décorateurs magnifiques, traduisant avec éclat la vie qui circule dans cette « grande verte » soumise à Minos, et aussi leur vie à eux (…)
G. Contenau et V. Chapot, l'Art antique, p. 154.
6 N. m. pl. || Les verts : les écologistes (→ ci-dessus, I., 6., b).
CONTR. Blet, mûr, passé. — Desséché, sec.
DÉR. et COMP. (De la forme verd) Verdage, verdagon, verdasse, verdâtre, verdelet, verderet, 1. et 2. verdet, verdeur, verdiau, 1. et 2. verdier, verdin, verdir, verdoré, verdoyer, verdure. Gros-vert. Vert-de-gris.
HOM. Vair, ver, verre, 1. vers, 2. vers.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vertė — statusas T sritis informatika apibrėžtis Daikto vertingumo kiekybinė išraiška. Vertę galima išmatuoti. Pavyzdžiui, matavimo prietaiso padalos vertė, gaminio vertė, vartojamoji vertė. Daikto būsenai, nesusijusiai su vertingumu, apibūdinti geriau… …   Enciklopedinis kompiuterijos žodynas

  • vertė — statusas T sritis švietimas apibrėžtis Dydis, objektams matuoti tam tikroje standartinėje skalėje. Pvz., dešimtbalėje vertinimo sistemoje „1“ vertė dešimt kartų mažesnė už „10“. Vertė atspindi pedagoginių reiškinių kokybę, o kokybė rodo… …   Enciklopedinis edukologijos žodynas

  • vertė — statusas T sritis turto vertinimas apibrėžtis Suma, kuri rodo išvadą dėl vertės ar apskaičiuotą vertę. atitikmenys: angl. valuation ryšiai: susijęs terminas – vertinimas šaltinis Tarptautiniai vertinimo standartai (2011) …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Verte [1] — Verte (lat.), wende um! s. Vertatur …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Verte [2] — Verte (spr. Wert), Insel im Mittelmeere, an den Küsten des Departements Rhônemündungen, Arrondissement Marseille (Frankreich), liegend …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Verte — (lat., abgekürzt v.), wende (das Blatt) um! …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Verte — (lat.), s. Vertatur …   Kleines Konversations-Lexikon

  • vertė — vertė̃ dkt …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • verte — {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. werte] odwróć (kartkę) na drugą stronę <łac.> {{/stl 7}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • vertė — statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. value vok. Betrag, m; Wert, m rus. значение, n pranc. valeur, f …   Automatikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.